Émile et Mado. Enfants dans la Résistance

Émile et Mado. Enfants dans la Résistance

Paris, avril 1943.

Émile attend. Sa mère est infirmière à la Pitié-Salpêtrière. Si elle ne rentre pas de la nuit, il sait ce qu’il doit faire : partir avec Puce, son épagneul, et prendre le train jusqu’à Chartres où il retrouvera sa tante Jeanne. À 4 heures du matin, sa décision est prise : il quitte les lieux. Sur le quai de la gare, Mado répète son texte en secret : « Je m’appelle Madeleine Germain, je suis née le 12 mars 1931, je m’appelle… » Le train est à quai. La Gestapo patrouille. Les deux enfants sont en danger…

Un roman d’amitié et d’aventure au cœur de la seconde guerre mondiale !